Quand la pseudo-science veut faire régner sa loi

Mosaïques : CogitationsScience

samedi 11 novembre 2017

J’aime beaucoup le blog du Pharmachien. Il vise à anéantir les idées reçues et au passage les pseudo-sciences à travers des BD de vulgarisation bien foutues, à la fois denses, synthétiques et faciles à lire.

Las ! C’est une situation qui peut être parfois difficile à tenir, surtout quand la légalité s’en même sous forme de structures officielles qui se mélangent les pinceaux pour être poli. Le Pharmachien en a fait les frais sur le thème de l’acupuncture et je remercie le Dr Goulu pour son excellent article qui détaille les tenants et les aboutissants de l’affaire : Codes de déontologie et pseudo sciences.

A lire et à diffuser ! J’en profite pour remettre les pieds dans le plat via ces deux articles que j’ai déjà écrits dans le passé : Réagir ou se taire face aux pseudo-science et Comment sentir la pseudo-science ?.

Pour finir, voici la BD sur l’acupuncture rédigée par le Pharmachien et retirée de son site. Bonne lecture.


[Source images]

Dans la même catégorie

Article suivant

5 Pierrot ont pris leur plume. Et toi ?

  1. Boris

    Et bien, l’objectif n’est-il pas rempli ? Peu importe le flacon…

    dimanche 12 novembre 2017 à 10 h 23 min
  2. Claire

    Cher Sirtin,
    tu cautionnes donc cette BD qui ridiculise une pratique médicale millénaire et étrangère ?
    Je ne comprends pas ce terme de pseudo-sciences, la science (dans cet article), n’est-ce pas ce qui sait prédire des effets à partir de causes prédeterminées ? (Je ne vois pas en quoi l’acupuncture échappe à cette définition, puisque visiblement, elle a les effets escomptés dans la BD).
    Et c’est quoi cette histoire « d’anéantir » les idées reçues ?… les ignorants, tu prévois de les tuer toi ? ou de les transformer ?
    À l’heure où l’industrie chimique (ô combien scientifique j’imagine) a tellement de difficultés à produire des médicaments qui s’en tiennent aux effets escomptés sans produire des effets secondaires… je ne suis pas certaine que le coeur du débat se situe entre acupuncture ou pas.
    Bon voilà quoi… heureusement qu’il y a d’autres articles très bien sur ce site 😉

    lundi 13 novembre 2017 à 13 h 24 min
  3. Sirtin

    D’un côté, nous avons des pratiques plus ou moins médicales qui reposent sur des énergies inconnues ou des méridiens encore à définir. Mais la relation patient/docteur peut être excellente et se manifeste le plus souvent sous forme d’effet placebo.

    De l’autre côté, nous avons le poids de l’industrie pharmaceutique qui veut se faire du bizness au détriment de la santé des personnes concernées et qui sort l’arsenal lourd pour tout et rien. La relation patient/docteur peut être très frustrante.

    Dans le premier cas, je t’en parle en connaissance de cause car je suis très content de mon ostéopathe. Très à l’écoute, il explique beaucoup avec des schémas et tout. Et je me sens vachement mieux à chaque fois sauf que je ne suis pas sûr que ça vienne vraiment de sa pratique (qui est encore à confirmer d’un point de vue scientifique) ou de l’effet placebo induit. Ce que je sais est que ses explications m’ont l’air du bon sens et n’entrent pas en contradiction avec ce que je crois savoir.

    Dans le deuxième cas, je t’en parle également en connaissance de cause avec ma surdité et le poids terrible du tout pouvoir médical prêt à décider à ta place. Tu n’as pas idée des pressions que je dois faire face parfois… Il faut « réparer » au détriment de la personne dans sa globalité.

    Ce que je cautionne avant tout est une pratique médicale qui repose sur une base scientifique solide (car il existe encore de nombreuses pratiques médicales classiques qui ne reposent sur aucun fondement réellement justifié) et qui privilégie l’écoute humaine du patient. Nous avons encore du chemin çà faire de ce côté.

    En espérant avoir répondu à tes interrogations, je suis à ta disposition pour d’autres échanges constructifs.
    😛

    lundi 13 novembre 2017 à 22 h 08 min
  4. Claire

    Merci pour réponse !
    Je ne la découvre que ce soir car je pensais que je recevrais une notification par mail, et ne la voyant pas venir -ce qui ne te ressemble pas 😉 je suis revenue sur le site.
    Il me semble qu’elle nuance la charge portée tous azimuts par cette BD.

    Merci aussi pour le partage d’expériences médicales variées. À mon avis, c’est une chance aujourd’hui de pouvoir expérimenter différentes pratiques médicales selon les pathologies ou autres bobos ou malaises qu’on a. C’est pourquoi je me méfie des propos qui laissent entendre qu’il y aurait une vraie et une fausse science. Car cela laisse entendre qu’une certaine « raison » est supérieure aux « sensations » que l’on a. Qu’une soit-disant « science » s’oppose à des « pratiques » qu’on appelle alors « alternatives ». Pour ma part, j’en ai un peu ( 😈 façon de parler ) assez de ces oppositions qui autorisent le mépris d’autres pratiques ancestrales et étrangères (j’y reviens !). Bref, je trouve ça louche ! Et je préfère penser que tout acte médical relève d’une pratique, que les pratiques médicales sont variées, et que j’ai à exercer mon intelligence, mais aussi celles des praticiens que je fréquente, pour trouver celle qui correspondra le mieux à mon état… mais c’est vrai que d’un côté comme de l’autre c’est pas toujours gagné 😀
    Bon… du coup j’ai mieux compris ma position aussi : merci !

    mercredi 15 novembre 2017 à 21 h 10 min
  5. Sirtin

    Pourquoi revenir sur « pratiques ancestrales et étrangères » ? En poussant la logique jusqu’au bout, les pratiques ancestrales et étrangères de bander les pieds des femmes chinoises seraient légitimées ?

    Ou alors, pour faire plus chauvin, les pratiques ancestrales des rebouteux en France ?

    Ce qiu m’inquiète dans les médecines dites « alternatives », c’est l’absence de base réellement fondée et qui ouvre la porte tout grand au charlatanisme et à la croyance irrationnelle au détriment du bon sens. Tout comme ce qui m’inquiète dans les médecines dites « classiques », c’est la croyance à la toute puissance de la science et des médicaments au détriment de la personne et des relations humaines.

    dimanche 19 novembre 2017 à 15 h 23 min

Les champs marqués d'une astérisque * sont obligatoires

Markup Controls gras italique citer liens
Emoticons Sourire Grand sourire Triste Stupéfait Mouais Classe Sourire taquin Clin d’œil Rougir Démoniaque Tordu Sourire vert

Envie d'une image avec ton nom ?

Alors, va sur le site Gravatar et inscris toi pour télécharger ton image. Il ne reste plus qu'à entrer la même adresse mail sur le blog que celle choisie sur Gravatar et ton avatar est affiché ! Ch'est pô beau cha ?