Les boules de lavage : arnaque ou pas ?

Mosaïques : HumanusScience

mercredi 15 juin 2011

Le 21e siècle sera peut être religieux mais il est surtout écolo. C’est la grande tendance du moment : préserver la planète tout en soignant notre bourse et, si possible, sans modification de notre mode de vie. Je n’y échappe pas avec la lessive écologique et économique. Dernière mode depuis plusieurs années : les boules de lavage maintes fois vantées. Elles sont jolies, modernes avec des couleurs pétantes. Attractives en somme. Alors, arnaque ou pas ?

Quatre modèles de boules de lavage

Pour rappel, les vendeurs affirment que les boules de lavage sont des produits écologiques car elles ne contiennent aucun produit détergent, aucun produit chimique (déjà faisons l’amalgame avec chimie = pollution). Comment ça marche alors ? Petit extrait des arguments courants :

Destinée à remplacer la lessive trop coûteuse et trop polluante, la boule de lavage se base sur un mécanisme physico-chimique naturel pour laver le linge avec un produit pérenne et non polluant : la boule de lavage contient une série de billes de céramique qui, quand elles sont soumises au frottement entre elles, ont pour propriété physique d’émettre des rayons infrarouges (IR) lointains.

Les rayons infrarouges correspondent à une émission de chaleur. Plus la chaleur est élevée et plus les rayons IR sont émis. C’est facile à constater avec une plaque de cuisson. Allumée, on sent la chaleur en approchant la main même si on ne voit pas les IR (car en-dessous du spectre de la lumière visible par nos yeux). Or, une machine est lancée au minimum à 30°C et ceci jusqu’à 90°C. Il y a donc déjà un paquet d’IR émis. Pour sentir une différence, il faudrait que les billes de céramiques chauffent plus que l’eau chaud (plus de 90°C idéalement) afin d’avoir plus d’IR. C’est déjà mal barré rien que par le frottement entre-eux. Mais pourquoi pas…

Ces rayons provoquent une agitation des molécules d’eau avec cassure des liaisons hydrogène des molécules d’eau et production d’ions négatifs ; on a une dispersion organisée en des groupes de molécules d’eau plus petits qui vont avoir une meilleure capacité de pénétration dans les fibres textiles et aboutir au détachement naturel de la saleté.

Là, c’est de la connerie en barres. Si les rayons IR suffisaient à casser les molécules d’eau (notamment au niveau des liaisons hydrogène), la température seule de l’eau chaude devrait suffire. Ce n’est pourtant pas le cas puisqu’on rajoute un détergent. En effet, la saleté est généralement hydrophobe, c’est-à-dire qu’elle repousse les molécules d’eau. Le détergent, lui, est attiré à la fois par les molécules de la saleté et celles de l’eau. Cela lui permet de s’accrocher au gras de la salissure tout en étant emporté par l’eau. S’il n’y a que des molécules d’eau, même petites, elles sont « repoussées » par la saleté, tout comme l’huile et l’eau ne se mélangent pas.

Par la production d’ions négatifs, on obtient un milieu basique (pH supérieur à 7 équivalent au pH obtenu avec un détergent chimique ordinaire) permettant de traiter efficacement les taches de graisse organiques ou chimiques.

Là également c’est faux car il faudrait qu’il y ait production d’ions négatifs déjà. Or, ce n’est pas le cas et là encore il n’y a pas changement de l’acidité du milieu. Il suffit de faire un test très simple pour s’en convaincre : acheter un papier pH et de tester avant et après la lessive.

Donc, je suis convaincu, c’est de l’arnaque pur et simple. Ce n’est pas plus efficace que de l’eau chaude tout bêtement. Et je ne suis pas le seul à l’affirmer, suffit de jeter un œil sur des sites comme Les Attrape-Nigauds ou l’AFIS (Association Française pour l’Information Scientifique).

Voici le meilleur que j’ai réservé pour la fin, un des arguments sur la réutilisation et donc la pérennité des boules de lavage :

Placer la boule de lavage au soleil 1 heure tous les 15 jours afin que les billes de céramique absorbent les rayons infrarouges lointains émis naturellement par le soleil.

OK elles absorberont les rayons IR mais comment vont-elles garder la chaleur ? Tous les objets finissent pas se refroidir sans source d’énergie extérieur…

Dans la même catégorie

12 Pierrot ont pris leur plume. Et toi ?

  1. Au Québec, on appelle ça la « boule magique », et quand notre physicien blogueur l’a descendue en flammes, en 2007 (La boule qui lave plus blanc) ça a donné lieu à une avalanche de commentaires de partisans qui, peu importent les arguments scientifiques, étaient convaincus que « chez moi, ça marche ».

    mardi 21 juin 2011 à 18 h 13 min
  2. Sirtin

    Pas mal le nom ! Oui, justement, l’article du site Les Attrape-Nigauds expliquait cette réaction par le phénomène

    d’auto-illusion (en n’ayant pas fait de test en aveugle sans boule) mais surtout, la personne rationalise son achat (très cher pour un objet en plastique qui ne vaut presque rien à la fabrication) afin de réduire toute dissonance, or plus un objet acheté est cher, plus son propriétaire se sent engagé et tendra à lui trouver une utilité importante (notamment pour ne pas perdre la face). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certains vendeurs d’attrape-nigauds pour maigrir doivent vendre très cher leurs inutiles produits (et s’assurer une confortable marge), car lorsqu’ils dépassent un certain seuil à la baisse, celui-ci perd toute crédibilité au yeux du public.

    mercredi 22 juin 2011 à 14 h 30 min
  3. Sirtin

    Tiens, je me rends compte que le passage sur l’action du détergent n’est pas très clair. Pour les curieux, je vous invite à lire ce billet qui l’explique bien mieux : Pourquoi les produits qui lavent sont aussi ceux qui moussent ? ou encore mon article : Le caractère amphihile des saponines et du savon

    mercredi 22 juin 2011 à 14 h 32 min
  4. Kmi

    Je doutais effectivemment de l’efficacité de ces boules de lavage qui remplaceraient la lessive. Mais quid des balles de lavage qu’ont met dans la machine en plus de la lessive? Elles feraient l’effet du battoir et laveraient mieux. Quand la machine n’existait pas, les gens battaient leur linge à la riviere pour les laver. Ce serait le meme effet avce les balles de lavage. Qu’en penses tu? Moi je pense que ça, ça a une efficacité, au moins pour brasser plus d’eau entre les vêtements.

    vendredi 24 juin 2011 à 0 h 41 min
  5. Sirtin

    Quand tu parles des balles de lavage, cela désigne celles décrites dans mon article et vendues par les charlatans qui vantent également ses propriétés mécaniques de battage. Mais cela désigne aussi les battages de lavage, sortes de disque qui n’ont que leurs propriétés mécaniques comme arguments de vente. Nuance…

    Ici, nous parlerons donc que des battages de lavage qui consistent à brasser les vêtements pour faire passer, non pas plus d’eau, mais plus de détergent qui agira sur la saleté en s’accrochant dessus avant d’être emporté par l’eau. Sur le principe pourquoi pas, le raisonnement se tient et je n’ai pas trouvé de contre-indications pour le moment.

    Cependant, le vendeur n’est pas loin et si l’on regarde de plus près, c’est plutôt chéro et l’idée n’est pas neuve. Il suffit de prendre des balles de golf ou de ping-pong, beaucoup moins chers comme l’atteste l’article de Picchou. D’autres, depuis belle lurette, utilisent des balles de tennis. Ce ne sont pas les solutions alternatives qui manquent pour moins cher.

    Sache que ça risque de faire un boucan d’enfer. Je sais que tu t’en fous mais les voisins et les enfants ? Huhu.
    😉

    vendredi 24 juin 2011 à 10 h 16 min
  6. LEVERT

    merci pour la confirmation de ce que je pensais.maintenant quelle serait la lessive la plus performante et qui preserve les textiles.liquide ou poudre?

    autre question : je suis sur le point de faire l’achat d’un outil multifonctions de bricolage electro portatif.poncage meuleuse scie pouvez vous m’en dire plus? merci d’avance amicalement

    samedi 8 décembre 2012 à 15 h 54 min
  7. Sirtin

    Je ne sais pas quelle est la lessive la plus performante et qui préserve les textiles. Pour ma part, j’utilise du savon de Marseille liquide adapté pour une utilisation en machine et acheté dans une savonnerie traditionnelle.

    Pour l’outil multifonctions, tout ce que je peux dire, c’est que ça me fait penser à un couteau suisse spécial bricolage.

    dimanche 9 décembre 2012 à 22 h 15 min
  8. GARCIA Michel

    Les boules de lavages sont non seulement une belle arnaque mais aussi elle contribuent à la détérioration du tambour de la machine.
    Explication: sous l’effet de la force centrifuge elles peuvent frapper violemment, au moment de l’essorage, le tambour. Ce qui c’est produit pour notre machine, provoquant l’ouverture de la trappe en fond de cuve et le blocage du tambour.Courroie cassée,couvercle de la trappe voilé, ressorts cassés axe tordu, roulement à changer
    Résultat: devis de l’intervention 280 euros (pièce et main d’œuvre)Selon le dépanneur (un ami) c’est fréquent. Nous avons préféré acheter une machine neuve

    jeudi 23 juillet 2015 à 18 h 17 min
  9. Sirtin

    Ah, je n’aurais pas pensé à cet aspect « physique » des boules de lavage. Merci pour ton retour !

    samedi 25 juillet 2015 à 10 h 01 min
  10. Flo

    J’utilise des boules de lavage depuis plus de 5 ans et sans lessive. Ces boules sont entourés de caoutchouc pour ne pas frapper violemment le tambour. Je fais 4 machines par semaine de 8kg, je n’ai jamais eu de problème.Aucun problème de taches ni de linge blanc devenu gris. Essayé plusieurs fois avant de descendre les produits.
    Merci

    mercredi 23 septembre 2015 à 15 h 58 min
  11. Elfie

    bonjour,

    J’utilise moi aussi la boule de lavage. Effectivement, je suis d’accord avec Flo. Essayez les produits avant de sortir de traiter les gens de « nigauds » ! En tout cas, moi j’en suis très satisfaite, nous sommes 5 donc comme Flo bcp de machines de faites et un résultat très satisfaisant ! Sûrement une logique quelque part avec le battage de nos grand-mères, auxquelles de nos jours nous faisons souvent référence pour répondre à une logique de vente de beaucoup de lessive et produits en tout genre pour laver, assouplir et assainir le linge….

    dimanche 11 novembre 2018 à 8 h 10 min
  12. Sirtin

    Vos remarques rejoignent ce qui a déjà été dit plus haut dans les commentaires.

    jeudi 22 novembre 2018 à 15 h 35 min

Les champs marqués d'une astérisque * sont obligatoires

Markup Controls gras italique citer liens
Emoticons Sourire Grand sourire Triste Stupéfait Mouais Classe Sourire taquin Clin d’œil Rougir Démoniaque Tordu Sourire vert

Envie d'une image avec ton nom ?

Alors, va sur le site Gravatar et inscris toi pour télécharger ton image. Il ne reste plus qu'à entrer la même adresse mail sur le blog que celle choisie sur Gravatar et ton avatar est affiché ! Ch'est pô beau cha ?