Meuh ! Comment fonctionne une boîte à meuh ?

Mosaïques : CogitationsScience

samedi 25 février 2017

C’est LE jouet par excellence de nostalgie : des générations entières de bambins et de parents se sont amusées à retourner cette boîte pour reproduire le cri de la vache. Et ce n’est que maintenant que je me demande « au fait, comment ça marche ce truc » ?

Vite, vite un petit tour sur le Net où je trouve cette explication sur Wikipédia, accompagnée de photos. En détachant la base de la boîte (le fond qui n’est pas muni de trous), nous pouvons remarquer qu’elle est reliée à un soufflet hermétiquement attaché. Par-dessus se trouve un bloc (de quelle matière ?) assez lourd et troué.

Le soufflet et le bloc

[Source image]

Le fait de détacher le bloc du soufflet permet de se rendre compte que sur une des deux faces sont sculptés des serpentins qui permettent le passage de l’air et son expulsion via le trou au centre.


[Source image]

Sur l’autre face est situé une anche qui permet de produire le son. Pour rappel, une anche est une languette de roseau, de bois ou de métal placée dans le bec de certains instruments à vent (saxophone, clarinette…) dont les vibrations produisent le son.

Présence d’une anse sur l’autre face du bloc

[Source image]

Le principe est simple : en retournant la boîte, le bloc s’éloigne du fond en détendant le soufflet qui se remplit d’air. Puis, en retournant à nouveau la boîte à sa place initiale, le bloc comprime le soufflet. L’air s’échappe alors à travers le bloc et le couvercle troués et fait vibrer l’anche : le son est produit. C’est plus clair à visualiser via cette petite animation.

Différents types d’anches permettent de produire des sons plus ou moins aigus tandis que la longueur des serpentins permet d’obtenir des sons plus ou moins longs. Ainsi, il existe d’autres boîtes reproduisant d’autres cris d’animaux tels que le miaulement d’un chat, le piaillement d’un oiseau ou le bêlement d’un mouton.

Les quatre boîtes à meuh, bêêê, miaou et pui pui !

[Source image : lien cassé]

Outre l’amusement des enfants, ces quatre boîtes sont parfois utilisées comme dépistage auditif : le test de Moatti. Calibrées pour atteindre soixante décibels à deux mètres (perception de la parole), chaque boîte teste une hauteur (ou plage de fréquence) différente :

  • La vache pour les graves.
  • Le mouton pour les moyennement graves.
  • Le chat pour les moyennement aiguës (autour de 1000 Hertz).
  • L’oiseau pour les aiguës (au-delà de 2000 Hertz).

Cela peut marcher à condition de bien les placer hors de la vue des enfants. C’est marrant car je savais que la boîte à vache avait été utilisée comme test auditif quand j’étais bébé mais j’ignorais l’existence des autres boîtes. Pour l’avoir vécu personnellement et sur la base des témoignages de personnes sourdes que je connais, je peux dire que ce test était bien aléatoire et ne suffit pas à déterminer la surdité de l’enfant (ou pas). En tout cas, je sais enfin comment ça marche et je dormirai moins con ce soir. Ce qui n’est déjà pas mal !

Dans la même catégorie

2 Pierrot ont pris leur plume. Et toi ?

  1. Ton beauf

    J’ai déjà utilisé la boîte à meuh en réunion quand les discussions partaient dans tous les sens ! Efficace, mais à ne pas faire avec n’importe qui pour ne pas perdre en crédibilité 😳

    lundi 13 mars 2017 à 16 h 54 min
  2. Sirtin

    Avec les vachards en réunion ?

    lundi 13 mars 2017 à 21 h 31 min

Les champs marqués d'une astérisque * sont obligatoires

Markup Controls gras italique citer liens
Emoticons Sourire Grand sourire Triste Stupéfait Mouais Classe Sourire taquin Clin d’œil Rougir Démoniaque Tordu Sourire vert

Envie d'une image avec ton nom ?

Alors, va sur le site Gravatar et inscris toi pour télécharger ton image. Il ne reste plus qu'à entrer la même adresse mail sur le blog que celle choisie sur Gravatar et ton avatar est affiché ! Ch'est pô beau cha ?