Mais non, mais non, les araignées ne piquent pas !

Mosaïques : FocusScience

samedi 25 février 2012

Des piqûres bizarres au réveil ? C’est sûr, les araignées ont encore frappées cette nuit, damnées bestioles ! Et pourtant, il s’agit d’une idée reçue très répandue et très tenace. Les victimes sont prêtes à jurer sur leur bonne foi, la main sur le cœur.

Il est vrai que les crochets à venin des araignées font peur à voir, d’autant plus qu’ils injectent une substance mortelle dans la proie qui la ramollit de l’intérieur. Il ne reste plus qu’à aspirer la bouillie tout en préservant la carapace. D’autres araignées aspergent la proie de leurs sucs digestifs pour la ramollir avant de la broyer avec leurs lames maxillaires. Dans tous les cas, ce n’est pas de la rigolade.

Schéma d’une chélicère représentant le crochet à venin relié à la glande venimeuse via un conduit

[Source image]

Les crochets à venin sont situés au bout de deux articulations : les chélicères (prononcez « kélicères »). Chez certaines araignées, elles se croisent à l’horizontal (sous-ordre des aranéomorphes) tandis qu’elles s’enfoncent verticalement pour d’autres araignées (sous-ordre des mygalomorphes) lors de la morsure. Brrr, ça n’arrange pas leur réputation.

Orientation des crochets chez les mygalomorphes (à gauche)
et chez les autres araignées (à droite)


[Source image]

Comme dit plus haut, il s’agit bel et bien d’une idée reçue.

  1. Les araignées mordent, elles ne piquent pas.
  2. Les chélicères de la grande majorité des araignées sont incapables de percer la peau humaine car trop petites et trop faibles. Elles sont utilisées pour attraper et mordre des proies, non pour se défendre.
  3. Les araignées sont des créatures très craintives malgré leur apparence. Elles préféreront prendre la fuite ou faire la morte plutôt qu’affronter un prédateur et encore moins un humain de taille imposante pour elles.
  4. Les araignées ne sont pas hématophages, c’est-à-dire qu’elles n’ont pas besoin de sang pour se nourrir ni pour se reproduire (comme les moustique femelles). Quel intérêt pour elles de venir la nuit nous mordre ? Si jamais elles sentent le contact d’une peau humaine, elles s’enfuiront dare-dare !

Toujours pas convaincu ? Alors, sachez que :

  • sur les 50 000 espèces décrites dans le monde, seules une demi-douzaine sont dangereuses pour l’homme.
  • sur les plus de 800 espèces recensées en France, seules 12 d’entre elles peuvent pénétrer notre peau.

Certes oui, il existe des espèces dangereuses pour l’homme comme la triste célèbre veuve noire en France. Ou encore la tarentule en Italie qui peut provoquer des accès convulsifs chez la personne mordue. Ces accès, selon la légende, ont pour remède certains airs spéciaux de musique. D’où le terme de la tarentelle qui qualifie cette danse rapide et gaie ainsi que la musique qui l’accompagne. Mais aucun cas de décès entraîné par une morsure d’araignée originaire de France n’a jamais été recensé dans ce pays. Et les décès dans le monde sont rarissimes comparés aux morsures de serpent par exemple.

Mais alors, ces boutons rouges et bizarres ? Soit, il s’agit de boutons de moustiques légèrement infectés par des bactéries, soit cherchez le coupable parmi d’autres insectes comme les punaises de lit qui reviennent en force en France. Mieux, en laissant les araignées tisser leur toile, vous pouvez être sur de rencontrer moins de bestioles indésirables (blattes, moustiques, punaises…).

Rappel : les araignées ne sont pas des insectes mais des arachnides au même titre que les scorpions et les acariens. Ils se caractérisent par leur absence d’ailes, leurs huit pattes et leur corps en deux parties (l’abdomen et le céphalothorax). Les insectes, quant à eux, sont pourvus de six pattes et d’un corps en trois parties (la tête, le thorax et l’abdomen).

Plus de détails…
Tout sur les araignées
Morsure d’araignée

Dans la même catégorie

21 Pierrot ont pris leur plume. Et toi ?

  1. alain

    bonjour,
    comment faire pour vous transmettre une photo d’araignée ? par exemple celle que j’ai capturé après qu’elle eut dévoré deux de mes enfants et le cheval du voisin … 😉

    samedi 25 février 2012 à 19 h 38 min
  2. ce qui fait peur dans le dessin de crochet c’est les poils sur la patte. WTF ?

    samedi 25 février 2012 à 23 h 27 min
  3. Sirtin

    Alain : Je crois que la photo intéressa davantage tous les canards amateurs de scoop sensationnel et d’OVNI.
    😉

    fransouwap : Les poils des araignées remplissent plusieurs fonctions. Dans ce cas précis, la proie réduite en bouillie est filtrée par les poils de la bouche qui enlèvent les trop gros morceaux car l’œsophage est très étroite d’où la digestion externe via la sécrétion des sucs digestifs sur la proie.

    lundi 27 février 2012 à 11 h 47 min
  4. J’avais posté ce commentaire sur la version c@fé des sciences mais on dirait que ça n’avait pas marché :/ Je retente ici :

    Chouette cet article c’est bien d’essayer d’expliquer aux gens que les araignées sont des êtres paisibles et fascinants. Moi même j’ai longtemps été intéressé par ces créatures sans oser les toucher et c’est Christine Rollard qui m’a appris à les manipuler. Maintenant j’adore leur faire des câlins ^^

    Cependant si tu me le permets je vais légèrement chipoter. Premièrement attention tu écris toi même : « Ou encore la tarentule en Italie qui peut provoquer des accès convulsifs chez la personne piquée. ». Il faudrait donc remplacer « piquée » par « mordue ». Mais je reste assez dubitatif sur ce vocabulaire. En effet, la morsure de l’araignée n’est pas un mécanisme de broiement mais de pénétration d’un crochet dans la chair. Pour moi c’est bien une piqûre (enfin une double piqûre) même si elle est effectuée avec les pièces buccales ! J’irais personnellement jusqu’à dire qu’un serpent mord et pique à la fois !

    Par ailleurs j’étais jusque là effectivement persuadé que les araignées ne mordaient (allez, on s’accorde quand même sur « mordre ») pas sans raison jusqu’au jour où cet été un ami à moi immobile assis sur un muret a sursauté et a retiré quelque chose de sa jambe. Une araignée de taille sympa (~1,5cm sans les pattes ce qui est pas mal) s’est enfuie effrayée… Oui l’araignée l’avait mordu sans raison o_O Et manifestement elle avait commencé à transpercer la peau pour que mon ami ai eu mal ! J’imagine que c’est un phénomène très rare (ça paraît débile, je ne mords pas le trottoir gratuitement ! ^^) mais cependant ça montre qu’il faut tout de même être légèrement méfiant…

    mercredi 29 février 2012 à 12 h 40 min
  5. Sirtin

    J’ai un souci de spams sur Sirtin Science et peut être que ton commentaire a été recensé comme tel. Je vais essayer d’arranger mais merci pour ton « obstination » et tes remarques pertinentes.

    Pour info, Christine Rollard est une aranéologue et elle est considérée comme l’une de meilleurs spécialistes en France sur les araignées. Elle est chercheuse au Muséum national d’histoire naturelle de Paris et aussi baroudeuse de terrain. Donc ce n’est pas une mince référence !

    Bravo pour le coup d’œil sur mon erreur de vocabulaire que j’ai aussitôt corrigé. Quant à la question du vocabulaire, j’ai demandé conseil au petit Robert et voici ce que je trouve :

    • Morsure : « action de mordre ou blessure fait en mordant ». Ce qui amène à la définition de « mordre ».
    • Mordre : « saisir et serrer avec les dents de manière à blesser, à entamer, à retenir » ou encore « blesser au moyen d’un bec, d’un crochet, d’un suçoir ».
    • Piqure : « entamer légèrement ou percer avec une pointe » ou bien « percer en enfonçant un dard, un stylet, un crochet à venin ».

    Pas étonnant donc que la confusion existe entre « morsure » et « piqure » mais je pense du moment qu’il y un mouvement avec des pièces buccaux, le terme « morsure » est plus approprié car il y a aussi une action de saisissement, contrairement aux dards des insectes ou ceux des ornithorynque situés sur les pattes postérieures. Après tout, les dents peuvent revêtir plusieurs formes selon l’être vivant.

    Quant même, par rapport à la taille de l’araignée, je reste sceptique. Les morsures sont tellement rares alors bon… Pour rappel, voici les symptômes d’une morsure d’araignée

    jeudi 1 mars 2012 à 11 h 03 min
  6. Ânais

    Grâce à vous, je vais dormir sur mes deux oreilles ce soir ! ^^

    mercredi 16 mai 2012 à 21 h 49 min
  7. Sirtin

    Oh, une bonne âme en paix, que c’est agréable !
    😉

    mardi 22 mai 2012 à 20 h 08 min
  8. aracnophobe

    J’ai une sainte horreur des araignées.

    Cette nuit j’en est vue une dans ma chambre et j’ai pas pu l’écrasé avec le balais car elle est aller trop vite.

    J’ai bougé mes meuble pour essayer de la retrouver mais sans succès.

    Résultat je ne peut pas dormir.

    Quelle sale bestiole.

    dimanche 3 juin 2012 à 1 h 55 min
  9. Sirtin

    J’en ai vu une dans ma salle de bains. Toute petite et toute mignonne, avec plein de couleurs. Quelle jolie bestiole !

    dimanche 3 juin 2012 à 9 h 19 min
  10. aracnophobe

    quelle jolie manière de voir les choses. 😀

    lundi 4 juin 2012 à 3 h 14 min
  11. Sirtin

    Oui quand on a une loupe pour mieux repérer les détails. J’ai vu une exposition formidable sur ces bestioles et c’était instructif : Au fil des araignées (méconnues). D’ailleurs, cela m’a inspiré pour ce billet.

    lundi 4 juin 2012 à 11 h 25 min
  12. herve

    be moi on pourra dire ce qu on veut j ai une sainte horreur de ces bestioles et j en voit souvent j ahabite en bordure d un jardin public et elles viennent souvent me dire bonjour brrrr

    samedi 24 novembre 2012 à 12 h 38 min
  13. Sirtin

    Ooooh, c’est mignon qu’elles viennent te dire bonjour, non ?
    Non, vraiment pas ?
    *Snif*

    lundi 26 novembre 2012 à 15 h 25 min
  14. Marion

    Bon, personnellement j’ai une sainte terreur des araignées. 😳 Et même si j’aimerais en guérir, pour l’instant je suis bien incapable de faire des recherches sur internet incluant des photographies, donc je voudrais déjà vous remercier pour faire un article aussi intéressant sans photo magnifique, certes, mais terrifiante.
    J’aurais aimé avoir plus de documentation : j’ai entendu dire que les araignées avaient également un dard sur leur abdomen qui leur permettrait de piquer leurs proies afin de les paralyser et de les manger ensuite. Ce serait donc faux ? Je veux dire, d’accord, elles ne piquent pas les humains, elles les dévorent ( 😉 ), mais dans certains rares cas seulement. Mais ne piquent-elles pas tout d’abord leur proie pour la paralyser et ensuite la dévorer ?
    Merci pour votre réponse, et une fois de plus, merci pour votre article bien explicité. :mrgreen:

    dimanche 14 avril 2013 à 17 h 49 min
  15. Sirtin

    Ah, je ne pensais pas que la seule vue d’une photo d’araignée pouvait déclencher une si forte réaction. Et les schémas, ça ne fait rien ? Curieux.

    Les araignées n’ont pas de dard à l’abdomen et elles ne piquent pas leurs proies. Non, non, elles les mordent pour injecter un venin paralysant. Elles ont alors toute loisir pour injecter les sucs digestifs qui vont transformer l’intérieur des proies en bouillie. Et ne reste plis qu’à aspirer le tout, en laissant la carapace intacte.

    Glamour n’est ce pas ?
    :mrgreen:

    jeudi 18 avril 2013 à 9 h 48 min
  16. adèle

    Les araignées? Avant, c’étais juste que j’aimais pas trop ça… jusqu’au jour où j’en ai vu de très prêt : à la campagne, au fin fond du trou du… pardon des fesses du monde, et que quand j’ai soulevé la couverture d’un lit j’en ai vu une dizaine, la moitié morte, l’autre moitié comme si elles revenaient de la guerre, du sang partout, des pattes sans propriétaires. Maintenant je déteste les araignées,les lits et le fin fond du… pardon des fesses du monde……….

    vendredi 1 novembre 2013 à 16 h 55 min
  17. Sirtin

    Bah, c’est toujours mieux que de trouver une dizaine de scorpions dans son lit. Ah la campagne, l’air pur de la campagne, etc, etc.
    :mrgreen:

    samedi 2 novembre 2013 à 13 h 45 min
  18. Fanny

    Merci pour cet article, personnellement j’avais très peur des araignées, je suis nettement moins phobique car en se renseignant on se controle mieux je trouve.
    Perso je deteste les grosses araignées les petites ca passe mais les grosses se logent toujours là où on s’y attend pas du coup en réflexe souvent on les tue, alors que c’est très utile une araignée, exemple j’en ai une qui tisse sa toile dans un pot de fleur, et bien zero moucheron sur cette plante… M’enfin question les araignées plus elles sont grosses plus leur cheliceres sont solides? Donc le risque de morsure n’augmente t il pas avec la taille ?
    Merci de votre reponse par avance ^^

    jeudi 20 août 2015 à 0 h 02 min
  19. Sirtin

    Je ne sais pas si c’est lié à la taille mais il existe des espèces capables de mordre les humains. Il y en a très peu heureusement, comme le confirme Wikipédia dans son article : Morsure d’araignée. Voici un extrait :

    Seule une petite minorité d’espèces d’araignée possède une chélicère assez forte pour pénétrer la peau humaine.

    Et un autre :

    La plupart des araignées européennes ne peuvent pas percer l’épiderme humain et elles adoptent en général un comportement de fuite face à l’être humain. En Europe, très peu d’espèces peuvent donc mordre l’homme, et aucune de celles présentes dans les habitations. Parmi les espèces venimeuses européennes se trouve la malmignatte, visible notamment dans le sud de la France et en Corse.

    Après, c’est sur que les petites araignées paraissent toujours plus mignons que les grosses, surtout celles qui ont des longues pattes huhu !

    dimanche 23 août 2015 à 18 h 25 min
  20. Tholen

    lol t’a trop vu le seigneur des anneaux toi pour dire que les araignées ont un dars!!! quand même comme quoi de rumeur en rumeur ca peu aller vite pour detester une si petite chose….
    Perso j’en ai pas mal a la maison elle sont toute petite avec de grande patte mais elles se depalcent je ne les voient presque jamais , mais en revanche l’été je ne me fais jamais piquer ou rarement par des moustiques et je ne vois aucune autre bebete à la maison …. je ne les voient pas elles m’ignore et me debarasse des autre insectes …c’est un bon compromis , je ne les ecrase plus maintenant

    mercredi 29 juin 2016 à 11 h 52 min
  21. Sirtin

    Oui, c’est sûr que c’est pratique pour chasser les moustiques sans acheter de produit chimique pour ça.
    🙂

    mercredi 29 juin 2016 à 18 h 12 min

Les champs marqués d'une astérisque * sont obligatoires

Markup Controls gras italique citer liens
Emoticons Sourire Grand sourire Triste Stupéfait Mouais Classe Sourire taquin Clin d’œil Rougir Démoniaque Tordu Sourire vert

Envie d'une image avec ton nom ?

Alors, va sur le site Gravatar et inscris toi pour télécharger ton image. Il ne reste plus qu'à entrer la même adresse mail sur le blog que celle choisie sur Gravatar et ton avatar est affiché ! Ch'est pô beau cha ?