La mode et la folie des années 1920

Mosaïques : CultureEvénements

Mardi 29 janvier 2008

A vrai dire, je ne sais vraiment pas grand chose des années folles… Ce que j’en retiens essentiellement de mes maigres souvenirs des cours d’histoire est qu’il s’agissait d’une génération marquée par les atrocités de la 1ère guerre mondiale. Au point d’aller vers l’autre extrême à la sortie de cette sombre période: dépense effrénée, volonté de vivre par tous les pores de la peau, émergence des boîtes de nuit… Et le début d’émancipation de la femme. Pendant que les hommes allaient crever comme des mouches dans des conditions que rien ne peut justifier (il n’y a pas de guerre juste, aucune !), ce sont les femmes qui mettaient les mains dans le cambouis pour faire tourner le monde. Je comprends alors qu’elles n’avaient aucune envie de retourner dans leur foyer, brimée et dépendante de leur mari, soi disant fabriqué à l’image de not’ bon Dieu (dans ces cas, ce dieu n’est pas très reluisant…). Cette volonté d’indépendance s’exprima, entre autres, par un comportement célèbre, « la garçonne », et par la mode vestimentaire dont le stéréotype même est condensé dans ces images:

Deux femmes vêtues à la garçonne
[Source image : lien cassé]

Le musée Galliera rend hommage à la mode particulière qui régnait parmi la haute société. Chacun pourra se rincer l’œil, jusqu’au 30 mars 2008, sur je ne sais pas combien de robes et d’accessoires (chaussures, parapluies, parfums..) ! Tous ces vêtements qui se caractérisent par une extravagance dont nous ne sommes pas accoutumés. Non, plutôt que nous ne sommes pas habitués à cette forme d’extravagance ! C’est dingue de constater la variété des coupes en fonction de l’heure de la journée: pyjama, robe d’après midi, robe du soir… Oubliez les images du dessus ! Bien que vraies, elles ne reflètent pas toute cette richesse exposée au travers des vitrines disposées dans un couloir étroit et labyrinthique.

Je ne suis pas fana des vêtements et encore moins de la mode mais j’ai pris quelque plaisir à faire le tour et à regarder une robe jolie ici, une robe magnifique par là et cette robe hideuse au loin que jamais ma copine ne voudra mettre (et moi non plus) ! Quoique je regrette le manque de place guère pratique en cas d’affluence et la pénombre permanente qui alourdit les paupières et rend moins aisée la lecture des textes. Sur ce point, il est difficile de faire autrement vu la fragilité des œuvres qui doivent être protégées au maximum…

En savoir plus…
- La mode des années folles

4 Pierrot ont pris leur plume. Et toi ?

  1. hé ben c’est sympa ça, parce que pour t’informer, je travaille sur le musée Galliera à l’école depuis le début de ce mois-ci(et jusqu’à fin février)! Evidemment, je suis passée par cette expo et grosso modo j’approuve ton avis…

    Mardi 29 janvier 2008 à 22 h 14 min
  2. Tiens, en voilà une surprise !
    Un espoir de voir ton travail sur ton blog ? ;)

    Jeudi 31 janvier 2008 à 0 h 18 min
  3. Euh ... un écrivain anonyme

    Salut je suis en pleine écriture d’un roman dont la première partie se déroule dans les années 20 et je voudrais soigner cette partie d’information détaillée sur la vie en cette période, mais pour le moment j’ai beaucoup de mal à le faire. Je dois avouer que les sources d’informations sur cette période ne sont pas si nombreuses que l’on pourrait le penser. C’est l’entre deux guerres ils disent les historiens je sais bien, mais moi il me faut des détails sur la vie de tout les jours, pour un jeune couple dont l’époux travaille dans une manufacture et l’épouse a de grande qualité en couture et en créativité; Quelle serait leur niveau de vie ? Je sais déjà qu’ils habiteraient dans un appartement sur Paris mais il me faut plus de précision sur la ville à cette époque, les mentalités, les préoccupations, le détail vestimentaire. Hum ? Pourrais tu m’aidais ne serais que sur le détail d’un détail de l’une de ces innombrables questions auquel je vais devoir répondre ?

    Dimanche 7 novembre 2010 à 22 h 40 min
  4. Sirtin

    Bonjour,

    Euh, je serais bien incapable de t’aider. Je n’ai vu que cette exposition, mes connaissances sur les années 20 ne vont pas plus loin.
    :oops:

    J’espère que tu trouveras de quoi alimenter ton roman. Bon courage !
    :)

    Vendredi 12 novembre 2010 à 0 h 14 min

Les champs marqués d'une astérisque * sont obligatoires

Markup Controls gras italique citer liens
Emoticons Sourire Grand sourire Triste Stupéfait Mouais Classe Sourire taquin Clin d’œil Rougir Démoniaque Tordu Sourire vert

Envie d'une image avec ton nom ?

Alors, va sur le site Gravatar et inscris toi pour télécharger ton image. Il ne reste plus qu'à entrer la même adresse mail sur le blog que celle choisie sur Gravatar et ton avatar est affiché ! Ch'est pô beau cha ?