Les/Des Parisiens sous l’Occupation

Mosaïques : CultureEvénements

Lundi 12 mai 2008

Dans la même veine que l’exposition Paris en couleurs, vous pouvez voir d’autres photos en couleurs sur Paris jusqu’au 1er juillet 2008 à la Bibliothèque historique de la ville de Paris. A la différence près que ces photos furent prises par André Zucca lors de l’occupation allemande, entre 1941 et 1944. Ce ne sont pas moins de 250 photos que vous pouvez admirer. Oui admirer, le mot n’est pas trop fort. Elles sont bonnes d’un point de vue technique et nous trouble à cause de notre habitude à voir le passé en noir et blanc. La couleur nous donne l’impression que tout était récent malgré les teintes délavées et un rien nostalgique.

Affiche de l'exposition Parisiens sous l'Occupation
[Source image]

Je trouve que l’exposition est bien faite et très intéressante malgré la polémique que je n’ai pas comprise jusqu’à ce jour. Elle a pris de l’ampleur au point que la mairie de Paris a envisagé d’annuler la représentation ! Le titre même a changé, passant de Les Parisiens sous l’Occupation à Des Parisiens sous l’Occupation. Il faut savoir que André Zucca a travaillé pour le magazine Signal qui est un organe de propagande de la pensée nazie. Surtout, le photographe a fait le choix délibéré de ne pas représenter la souffrance et la misère des occupés. Au contraire, c’est un Paris ensoleillé où les habitants s’accommodent tant bien que mal des allemands. L’apparente tranquillité est justement renforcée par la couleur.

Je vous conseille de lire les liens ci-dessous que j’ai sélectionné pour avoir un avis global. En toute franchise, j’ai l’impression que les réactions sont disproportionnées face à l’exposition au point même que je n’hésiterais pas à dire qu’ils enculent les mouches. Sans doute je vais fort et certainement, je n’ai connu ni l’occupation, ni la guerre, ni la misère, ni la faim et encore moins la peur de mourir au ventre. Fort heureusement ! Cependant, je me dis qu’un peu de recul ne fait pas du mail et que j’aime bien avoir la possibilité de faire mon propre opinion sans qu’un tiers décide pour moi de ce qui est bien ou non à voir. A condition bien sûr que les photos soient replacées dans leur contexte. Ce qui n’était pas assez fait apparemment. Maintenant, la mairie de paris essaie de se racheter en distribuant une feuille d’avertissement et en organisant des débats.

Quoiqu’il en soit, allez voir et faites votre propre avis. Ce serait dommage de rater Les/Des Parisiens sous l’Occupation qui apporte un indéniable autre regard sur cette sombre période. Qu’il soit justifiable ou non !

En savoir plus…
- Les Parisiens sous l’Occupation
- Expo Zucca : la polémique enfle, les visiteurs affluent
- Paris dans l’objectif des nazis

2 Pierrot ont pris leur plume. Et toi ?

  1. âne-laure

    Coucou le Sirtin!
    J’ai vu cette expo.
    Imagine : un gamin de dix ans, qui n’est pas tout à fait aux faits de la seconde guerre… il voit cette expo, il se dit : ah bah, finalement, c’était pas trop dur l’occupation! les femmes pouvaient avoir de jolis chapeaux et des chaussures de cuir, les hommes des trois pièces pour aller voir une pièce de théâtre et les gamins jouer aux bateaux dans le jardin du Luxembourg. Il est intéressant de montrer que des parisiens se sont accomodés de l’occupant -certainement moins par conviction que pour pouvoir vivre malgré le rationnement et la peur.
    Cette accomodation…hé bien ça *chatouille* les résistants, les civils qui ont fait l’objet de discriminations et persécutions (communautés homos, juives etc).
    Dire que cette expo représente LES parisiens sous l’occupation est un amalgame. Il s’agit de certains (peut-être la majorité?).
    Après la guerre, c’était le mythe résistantialiste : les Français ont tous été résistants.
    Puis sous le gouvernement Chirac/Jospin (il en a fallu du temps!) la France reconnait officiellement sa collaboration et sa participation à la déportation de civils pour les Nazis.
    avec cette expo, c’est peut-être l’extrêmisation : on met tous les français comme collaborationnistes / « accomodationnistes ».
    voilà voilou, c’était mon point de vue :)
    La bise!

    Mardi 13 mai 2008 à 12 h 40 min
  2. Oui, c’ets juste ce que tu dis. Or, comme je disais plus haut, il faut que le contexte soit rappelé. Que des explications accompagnent le gamin de dix ans.

    Je n’ia pas eu l’impression que tous les parisiens étaient « accomodationnistes ». On trouve de tout: eux, des résistants, des collaboristes, des neutres… Autant essayer d’avoir un point de vue pour chacun, non ?

    Si tu fais attention aux détails, tu verras que l’occupation est omniprésente malgré l’élégance affichée (peu de véhicules à moteur, voitures trafiquées, chaussures en fer…).
    :)

    Mercredi 14 mai 2008 à 13 h 35 min

Les champs marqués d'une astérisque * sont obligatoires

Markup Controls gras italique citer liens
Emoticons Sourire Grand sourire Triste Stupéfait Mouais Classe Sourire taquin Clin d’œil Rougir Démoniaque Tordu Sourire vert

Envie d'une image avec ton nom ?

Alors, va sur le site Gravatar et inscris toi pour télécharger ton image. Il ne reste plus qu'à entrer la même adresse mail sur le blog que celle choisie sur Gravatar et ton avatar est affiché ! Ch'est pô beau cha ?