L’art de la découpe du fromage !

Mosaïques : En vracMôa ! Et vous...

mardi 14 mars 2017

L’hiver est bientôt fini avec son lot de fromage crémeux, raclette, mont d’or, fondue et arrive bientôt le printemps avec ses fromages légers évoquant le frais pâturage et la pureté des ruisseaux gonflés par la fonte des neiges, pui, pui ! N’empêche, quelle que soit la saison, le moment de découper son fromage en famille ou entre amis reste toujours un moment délicat. En témoigne les empoignades régulières entre ma sœur et mon pater sur le roquefort : tout le monde cherche à piquer le maximum de bleu en laissant le fade blanc tout tristounet au perdant ! Nous avons fini par conclure un accord sur la manière de découper le roquefort : en biais, de façon à qu’il y ait toujours un peu de bleu et de blanc pour tout le monde.

Schémas des découpes des types de fromage
[Source image]

Ainsi va le monde avec son lot de compromis car il est bien connu que l’enfer, ce sont les autres. Et je viens de découvrir, tout béotien que je suis, que l’art de la découpe s’applique aussi aux autres types de fromage dans un souci d’équité. Voici donc les règles d’or pour qui veut passer un bon moment sans chipoter avec son voisin ou sa voisine :

  • Les fromages ronds, carrés, en demi-lune, pyramidaux et coniques : comme un gâteau, des portions qui partent du centre vers l’extérieur.
  • Les fromages en forme de brique : des portions rectangulaire.
  • Les tranches à pâte dure : des portions rectangulaires sauf la dernière qui est coupée en deux pour ne pas avoir juste la croûte.
  • Les tranches à pâte molle : en pointe, du centre vers l’extérieur.
  • Les tranches de bleus ou de roqueforts : en biseau selon un axe « tournant » pour avoir toujours une proportion de bleu et de blanc.
  • Les petits fromages de chèvre : en deux ou en quatre.
  • Les meules de fromage : en tranches horizontales puis en pointe de façon à obtenir des parts type « camembert ».
  • Les fromages en boîte : à la cuillère !

Dessins des découpes des types de fromage
[Source image]

Capito ? N’empêche qu’il y aura toujours un petit malin pour profiter de la situation ! Je me rappelle encore du dilemme entre finir un vieux roquefort pourri et entamer un nouveau tout luisant encore. Pas de souci, je propose un grooooos morceau à ma p’tite sœur qui est toute contente et zou le blanc dans son assiette tandis que j’entamais le nouveau roquefort avec un max de bleu dans mon gosier. Ah, l’innocence de l’enfance !

Dans la même catégorie

Article suivant

4 Pierrot ont pris leur plume. Et toi ?

  1. Sympa, merci ! En effet, j’ai eu dans le passé une grosse dispute avec mon père sur comment on coupe le gorgonzola 🙂

    mardi 14 mars 2017 à 14 h 22 min
  2. Sirtin

    Ah le goinfre !
    😉

    mercredi 15 mars 2017 à 17 h 04 min
  3. corinne

    Ah ! souvenir souvenir ! moi je m’en fiche j’aime pas le roquefort 😀

    mercredi 22 mars 2017 à 21 h 39 min
  4. Sirtin

    Tranquille alors !

    mercredi 22 mars 2017 à 22 h 50 min

Les champs marqués d'une astérisque * sont obligatoires

Markup Controls gras italique citer liens
Emoticons Sourire Grand sourire Triste Stupéfait Mouais Classe Sourire taquin Clin d’œil Rougir Démoniaque Tordu Sourire vert

Envie d'une image avec ton nom ?

Alors, va sur le site Gravatar et inscris toi pour télécharger ton image. Il ne reste plus qu'à entrer la même adresse mail sur le blog que celle choisie sur Gravatar et ton avatar est affiché ! Ch'est pô beau cha ?