Les oreillers alternatifs

Mosaïques : En vracMôa ! Et vous...

dimanche 9 février 2014

Mon oreiller est mort, il est temps de le changer. J’ai commandé un oreiller en latex 100% naturel car j’aime bien ce matériau qui offre un bon maintien et il est naturellement anti-allergènes. Bémol : il est trop gros pour moi alors que je préfère les oreilles plats et fermes.

Que faire ? Que faire ? Au hasard d’une prospection sur le Net, je tombe sur une alternative intéressante : l’oreiller rempli d’écorces de sarrasin ! Le sarrasin, ou sarrazin ou blé noir, est connu pour sa farine utilisée dans la préparation des galettes bretonnes. Mais l’écorce de sa graine (cosse ou écale de sarrasin) sert également de rembourrage aux oreillers et coussins.


[Source image]

Ce qui m’a séduit, c’est son concept écolo car les cosses viennent d’agriculture en Bretagne. De plus, ce type d’oreiller offre un maintien à la fois ferme et malléable qui s’adapte à la morphologie et à la position de sommeil de chacun. Ceci vient du fait de la forme de la cosse de sarrasin qui est petite et anguleuse. Les cosses s’imbriquent et ne bougent plus, d’où un garnissage statique qui ne varie pas au cours de la nuit. Sauf si on bouge l’oreiller bien sûr.

L’autre particularité qui m’a séduite est la sensation du fraîcheur. Les cosses s’imbriquent mais des espaces demeurent entre elles : l’air peut circuler. Pratique en été, surtout pour ceux qui transpirent beaucoup la nuit. Et enfin, pour les frileux, sachez que l’oreiller de sarrasin emmagasine la chaleur et la restitue progressivement. Il suffit de le réchauffer en posant sur un radiateur ou en passant au four à micro-ondes). Pratique en hiver.

Cerise sur le gâteau : la possibilité de modifier l’épaisseur de l’oreiller en jouant sur le garnissage. Il est même possible de confectionner soi-même son oreiller et de commander des sacs de garnissage. Encore plus économique, à condition de savoir coudre.

Pas étonnant donc de savoir que cet oreiller est très répandu depuis fort longtemps en Asie. Son utilisation reste timide en Europe. Il a quand même un point faible : son poids qui ne favorise pas vraiment les voyages. A moins de prendre un oreiller de petite taille.

Sachez également que vous n’êtes pas obligé de passer par le sarrasin. Vous pouvez utiliser d’autres céréales comme le millet, l’épeautre. Voici deux sites qui comparent leurs particularités : Quel garnissage naturel choisir pour mon oreiller bio ? et Quel garnissage pour mon oreiller naturel ?

J’ai choisi le sarrasin car c’est le plus ferme et il n’a pas d’odeur, contrairement à l’oreiller en épeautre qui peut avoir une odeur de foin. Petit bonus : saviez-vous qu’il est possible de commander ou de confectionner une bouillotte aux noyaux de cerise ? Testé et ça marche du tonnerre !

Dans la même catégorie

1 Pierrot a pris sa plume. Et toi ?

  1. Bonjour Sirtin merci pour cet article fort intéressant. L’oreiller en sarrasin est une belle découverte en effet!
    Je mets votre blog en favoris et le partage 🙂
    Cordialement,
    Hervé

    mercredi 6 mars 2019 à 14 h 34 min

Les champs marqués d'une astérisque * sont obligatoires

Markup Controls gras italique citer liens
Emoticons Sourire Grand sourire Triste Stupéfait Mouais Classe Sourire taquin Clin d’œil Rougir Démoniaque Tordu Sourire vert

Envie d'une image avec ton nom ?

Alors, va sur le site Gravatar et inscris toi pour télécharger ton image. Il ne reste plus qu'à entrer la même adresse mail sur le blog que celle choisie sur Gravatar et ton avatar est affiché ! Ch'est pô beau cha ?