Pourquoi je kiffe la science ?

Mosaïques : CogitationsScience

jeudi 25 avril 2013

Ce billet est disponible en audio grâce à Podcast Science.

Tout est dans le titre. La question a surgi sans crier gare et je ne me rends compte que maintenant que je n’y avais jamais réfléchi dessus auparavant. C’est vrai quoi, quand je regarde plus en arrière, j’étais un rat de bibliothèque, lisant à plus soif. Je n’avais pas de cours de science à l’école primaire, il aura fallu attendre le collège avant de s’y frotter. Il y avait bien l’émission C’est pas Sorcier mais je n’y comprenais pas grand chose faute de sous-titres. D’ici là, je voulais être bibliothécaire ou avoir un métier en rapport avec les livres.

C’est en réfléchissant à mon orientation pour le lycée que je me suis rendu compte que j’étais bon en science et que je me sentais à l’aise dedans, sans parler de la pression sociale qui favorise les filières scientifiques au détriment des filières littéraires. Allons y Alonzo pour s’engager dans cette voie ! Sans regret aucune jusqu’à maintenant.

En creusant un peu plus encore, il se trouvait que j’étais un enfant très curieux, posant mille questions en levant mon index vers ma crinière indisciplinée : Je me de demande pourquoi…. Il n’y avait que la science pour résoudre bon nombre des mystères et le plus souvent en autodidacte grâce à mes bons amis, les livres. Encore maintenant, c’est la science qui apporte des réponses et encore plus d’interrogations.

Plus je sais et moins je sais est une maxime à laquelle j’adhère complètement. Le volume de mon ignorance dépasse très largement celui de mes connaissances et c’est une vraie stimulation que d’aller toujours plus loin en se remettant en cause et en sachant que rien n’est gravé dans le marbre. L’histoire des sciences est là pour le prouver.

Le rôle de la science n’est pas seulement de construire des explications sur les mécanismes régissant notre monde. Elle nous questionne sur notre positionnement au sein de la société. Elle nous donner les outils afin de créer nos propres réflexions et jugements. Je pense au mariage pour tous et quand je lis les arguments des détracteurs, je suis profondément navré car ils se réfèrent à la nature en oubliant que c’est culturel avant tout : Contre nature… C’est quoi ça ?.

Un autre élément m’a fortement marqué durant mes études universitaires : les nombreux points communs qui existent au sein des êtres vivants : un même support génétique, un ancêtre commun et d’autres éléments encore. D’où la démarche de la classification du vivant : chercher les points communs et de là, en déduire l’évolution des caractères. Depuis, ma vision a changé. Au lieu de me focaliser sur les différences, je préfère dénicher ce qui nous rassemble. La notion de « race humaine » disparaît alors d’elle-même dans cette optique.

En somme, je kiffe la science pour le plaisir des connaissances qu’il procure face à ma curiosité insatiable. Mais aussi pour l’ensemble des outils qui me permet de prendre de la distance et de me demander : Mais au fait, de quoi on parle ?. Cependant, il ne faut pas oublier qu’elle reste une explication du monde parmi d’autre. Puissante certes mais elle ne peut remplacer l’art ou la littérature par exemple. Ce sont autant de facettes complémentaires face à un monde toujours plus complexe et plus riche que nous ne soupçonnons.


[Source image]

Dans la même catégorie

5 Pierrot ont pris leur plume. Et toi ?

  1. j’adhère complètement à cette petite réflexion !! Moi aussi, c’est pareil,plus je fouille, plus j’apprends et plus je me rends compte que je ne sais vraiment pas grand chose !! et que ma vie n’y suffira pas, j’espère vivre très vieille et avoir (à minima) de bons yeux pour pouvoir lire longtemps !
    Ah si on avait eu KidiSciences, quand nous étions petits !! 😉

    jeudi 25 avril 2013 à 20 h 46 min
  2. C’est la chenille qui redémarre.

    dimanche 28 avril 2013 à 11 h 44 min
  3. Sirtin

    pascale72 : Pareil, je regrette parfois de ne pas avoir l’immortlité rien que pour découvrir les évolutions dans les décennies, siècles à venir.

    Dr Goulu : Merci pour ta contribution.

    Sachez que la chenille s’est prolongée via la participation d’autres blogueurs du C@fé des sciences : C’est le début d’une (longue ?) chaîne.

    mardi 7 mai 2013 à 12 h 11 min

Les champs marqués d'une astérisque * sont obligatoires

Markup Controls gras italique citer liens
Emoticons Sourire Grand sourire Triste Stupéfait Mouais Classe Sourire taquin Clin d’œil Rougir Démoniaque Tordu Sourire vert

Envie d'une image avec ton nom ?

Alors, va sur le site Gravatar et inscris toi pour télécharger ton image. Il ne reste plus qu'à entrer la même adresse mail sur le blog que celle choisie sur Gravatar et ton avatar est affiché ! Ch'est pô beau cha ?